"L'expérience de l'inachevé",
2017
Installation, Toride, Japon

Cette installation a été réalisée au Japon. Elle s’inspire de l’ésthétique urbaine de la ville de Tokyo, entre traditon et modernité. «L’expérience de l’inachevé» a été composée à partir d’éléments récoltés dans les rues ou dans une nature environnante, élements sur lesquels je suis intervenue et que j’ai assemblés.

L’ oeuvre questionne le rapport ambivalent qu’il existe entre l’Intérieur et l’Extérieur, entre ce que l’on voit et ce qui est caché au Japon. En référence au Wabi-Sabi, les objets choisis ou réalisés sont petits et discrets et invitent le spectateur à s’approcher et à les toucher. Les objets, souvent abandonnés (papiers journaux brûlés, masques de protection, panier de vélo abimé, bois endommagé...) s’accomodent pour beaucoup de la dégradation et de l’usure. Des pièces conçues en verre et en textile se mêlent aux éléments trouvés.

L'installation évolue en fonction de la lumière du jour et des ombres portées au mur.

  

  • Instagram

©Deborah Fischer, tous droits réservés